Ce jeu de rôle réunit plusieurs univers différents, rassemblant plusieurs systèmes de jeu de manière à créer un seul et unique énorme jeu offrant une tonne de possibilités.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Vous êtes connecté en tant que : Invité

Partagez | 
 

 Chance Rockwell Mitsuki

Aller en bas 
AuteurMessage
Chance

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 22/07/2011

MessageSujet: Chance Rockwell Mitsuki   Ven 22 Juil - 17:01

Prénom du joueur : Yannick

Nom : Chance Rockwell Mitsuki
Dimension : Zombie Apocalypse
Race : Humaine
Sexe : Féminin
Classe : Mécanicienne
Allignement : Bon
Rang Social : Survivante par la chance

Niveau : 6,4
Vitesse : 13

PV : 101
PM : 29

END : 7 / 0%
FOR : 7 / 0%
PRÉ : 6 / 0%
DEX : 7 / 0%
SOU : 6 / 0%
SAG : 5 / 0%
INT : 7/ 0%

Description Physique : Mesurant environ un mêtre soixante-trois, Chance est une jeune fille qu'on peut qualifié de mignonne. Ses yeux gris avec une forme semblable à ceux des asiatique l'une donne un air enfantin. Elle a de long cheveux blond qu'elle avait l'habitude d'entretenir avec un peu trop de passion avant l'apocalypse

Description Psychologique :Chance est une personne au grand coeur qui a tendance à faire confiance au gens un peu trop vite. Elle est de nature douce, généreuse et enjoué, mais lorsqu'il est question de technologie elle devient sérieuse, direct et passionner. Elle adore inventer des armes "home made" pour massacrer ceux qui lui on prit sa seul famille.

Compétences : Aucune.

Armes : Aucune.

Vêtements : Chance porte une jupe en jeans de longeur corecte et décente accompagner de botte brune et blanche. Le blanc semble ne vouloir rien savoir de la saletée, . Son chandail gris-brun autre fois blanc est recouvert de tache de vin. Elle tente désespérément de tenir ses cheveux hors de son champ de vision avec une passe blanche.

Inventaire : Vide.

Biographie : Je suis né. Un évènement peu surprenant considérant ma présence. Mon père était d’ici, de Windbreaker. Ma mère, tant qu’à elle, est native de Takamitsu, la capital de Kagawa, une région du Japon. Un matin elle s’était levée et avait décidé de faire un petit voyage en Amérique. Elle n’avait aucune raison de venir à Windbreaker, mis à part le destin. Elle croisa mon père et ce fut le coup de foudre, des deux côtés. Cupidon avait bien visé. Elle est restée avec mon père environ trois ans, durant lesquels je suis venu au monde. Un jour elle a dit qu’elle avait des choses à régler au Japon et qu’elle reviendrait vite. Elle ne revint jamais. Son avion s’est écrasé quelque minute après le décollage, aucun survivant, événement tragique.

C’est donc mon père qui m’a élevé. Il était médecin et apprendre comment fonctionne le corps humain était sa passion. Je ne partage pas ça. Je me suis toujours demandé à quoi ça pouvait bien servir de comprendre quelque chose si on ne pouvait pas le réparer. On ne peut pas attacher un bras à quelqu’un qui en a perdu un. Je me suis donc concentré sur quelque chose plus pratique. J’ai appris à comprendre comment fonctionnaient la plupart des appareils mécanique et électronique et à les réparer. Une compétence relativement utile quand on vit dans une ville perdue telle que Windbreaker. Mon père était aussi religieux, un fervent croyant de Dieu. Il m’a transmis sa foi. Quand j’étais petite et que je marchais sur la plage, j’apercevais souvent des traces de pas à coter des miennes, même s’il n’y avait personne. Mon père disait que c’était Dieu qui marchait avec moi, qu’il me guidait, me protégeait. Je le croyais.

À l’école j’étais doué, une surdouée, la meilleure…et l'une des plus belles. Il faut dire que lorsque ton école secondaire compte au plus une soixantaine de personnes, incluant le corps enseignant, ce n’est pas trop difficile d’être « la plus quelque chose ». Puis je suis devenu la seule.

C’est fou comment une vie peu basculée du jour au lendemain. Un jour, Windbreaker était presque morte, comme à son habitude. Puis le lendemain, les gens ont changé, son devenu...différent. J’ai vu les films, je sais comment ils sont censés être appelés, mais je ne peux pas me résigner à utiliser ce terme. Ce sont des gens, ils sont morts et ils marchent, c’est tout. Windbreaker est isolé, du coup, je vais bientôt commencer à manquer de vivre. Aujourd’hui, en voyant mes pas solitaires, sans aucune trace de ceux de Dieu, sur la plage qui m’a vu grandir, j’ai arrêté de croire que la lumière nous protègerait tous et je crois maintenant que seul le fusil de chasse de mon père le ferra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chance Rockwell Mitsuki
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joyeux Noël, Miss Mitsuki [PV : Mitsuki]
» Mitsuki Hojitake, dans la place, et en pleine forme ! Faites gaffe, parce que je suis très épuisante.
» FT de Mitsuki (cours)
» Plus fort que soi-même [Mitsuki]
» Le temps est passé tellement vite, il fait déjà nuit ! [PV : Akihiko]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dimensions On War :: Hors-Jeu :: Les Fiches De Personnage-
Sauter vers: